Champ d'action de l'ostéopathie :

 

L'ostéopathe utilise des techniques adaptées à chaque patient. Il peut de ce fait aussi bien traiter un nourrisson qu'une personne âgée.

 

Pour le nourrisson et l'enfant :

Reflux Gastro-Oesophagien (RGO), régurgitations importantes
Coliques, constipations et troubles de la digestion
Troubles du sommeil, difficultés à faire ses nuits
Irritabilité et pleurs inexpliqués
Troubles ORL chroniques (otites, rhinites, asthme...), canal lacrymal obstrué, troubles de l'occlusion, problèmes de succion
Torticolis ainsi que toute asymétrie du crâne et du visage

Pour l'adulte : 

Douleurs chroniques souvent post traumatiques ou conséquences de "faux mouvements"
Douleurs chroniques post opératoires
Troubles musculo-squelétiques au niveau des membres (tendinites, entorses) et du rachis (lumbago, lombalgies, dorsalgies, cervicalgies)
Maux de tête, migraine, vertiges
Sciatique, cruralgie et toute autre névralgie
Affections ORL à répétition
Digestion difficile, nausées, reflux, ballonnements, constipation, colopathie fonctionnelle, gastralgie

Pour la femme enceinte : accompagnement de la grossesse et du post-partum

Douleurs de dos, du coccyx
Sciatique, cruralgie et toute autre névralgie
Oppression thoracique, difficultés à respirer
Troubles circulatoires
Insomnies, angoisse, fatigue et stress

Pour les sportifs : 

Douleurs articulaires et/ou musculaires
Tendinites, entorses, déchirures et contractures musculaires, toutes aponévrosites
Pubalgie
Récupération difficile entre et après les épreuves
Essoufflement à l'effort

Pour les séniors : Principaux motifs de consultation

Douleurs articulaires et musculaires
Arthrose, difficulté de locomotion
Maux de tête, vertiges
Troubles du sommeil
Engourdissement des membres

Important :

L'ostéopathie n'a pas d'action directe sur les pathologies dégénératives, rhumatismales, infectieuses, cancéreuses. Elle peut aider à mieux vivre avec ces pathologies en apportant parfois un soulagement des douleurs et des symptômes associés.

 

Médecine complémentaire, elle s'intéresse aux symptômes physiques, mais aussi au style de vie, aux habitudes et l'état global du patient. En aucun cas l'ostéopathie ne remplace la médecine allopathique générale ni la kinésithérapie et vice versa.